C1 - Les Romaines (002).jpg

Une archiviste, Amandine de Pontrieux, découvre le manuscrit des Mémoires d’Agrippine la Jeune dans les archives secrètes du Vatican. C’est un document dont la valeur est inestimable, car il permet de connaître les arcanes du pouvoir du point de vue de la femme la plus puissante qui ait jamais existé dans l’Empire romain.

 

Comment détourner la haine de Tibère, celui qui fit assassiner son père ? Que faire pour ne pas susciter la colère ou les avances de son frère débile, Caligula ? Coucher avec lui ? Le faire assassiner ? Comment remercier son oncle Claude de l’avoir rappelée d’exil ? En le mariant ? Pourquoi pas, une fois la lascive Messaline éliminée.

 

Nul ne la fera déroger de son ambition première : asseoir son fils unique, Néron, sur le trône impérial. Un meurtre, celui de l’empereur Claude, rendra ce rêve possible.

Être la femme la plus en vue de la Rome impériale comporte de nombreux dangers.